Accueil arrow Equipement Scooter arrow Mon premier scoot
drapeau Quebec

 

Un petit bonjour spécial à nos amis du Quebec, de plus en plus nombreux à visiter ce site. Merci à vous. 

 
Menu principal
Accueil
Equipement Scooter
Technique R 1200 RT
Technique R 1150 RT
Technique BB 650
Technique SW 400
Rando Pays Cathare 2010
Randonnées en 2 roues
Galeries photos
Rechercher
Autre menu
Livre d'or [Guest-Book]
Liens préférés
Ecouter la radio

Copyright vEsti24
je-me-la-pete-en-flat_V2.jpg

visites
powered_by.png, 1 kB
Mon premier scoot Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Index de l'article
Mon premier scoot
Premiers tours de roues
Bilans et perspectives

 J'ai acheté mon premier scooter en juillet 2005.  Petit caprice que j'envisageais depuis plusieurs mois sans oser franchir le pas. Après 30 ans de voiture (hé oui, bientôt la cinquantaine), je me demandais si c'était bien raisonnable. D'autant que mon expérience sur 2 roues à moteur se limitait aux 50 cm3 de ma jeunesse, CIAO (déjà Piaggio!), AMIGO (qui se souvient de ce modèle HONDA?) et à une vieille HONDA 250 utilisée pour passer le permis moto à l'armée en 1979. Expérience lointaine donc, puisque, après quelques mois de moto en dilettante, je n'avais jamais remis les fesses sur un deux roues à moteur depuis 1981.

La décision:

L'idée ayant fait son chemin, il restait à trouver le déclencheur.  Le déménagement vers une région ensoleillée et la dizaine de kilomètres séparant mon nouveau domicile de mon boulot m'ont servi d'excuse. Rapidité, économie de carburant, préservation de ma voiture, tous les prétextes ont été bons pour aboutir à une évidence: J'avais absolument besoin d'un deux roues à moteur. (Que ceux qui n'ont pas fait la même démarche me jettent la première pierre...)

Vous l'aurez compris, ma décision relevait plus du plaisir que de la raison. Cependant j'étais assez lucide pour tenir compte de certaines réalités: Permis militaire non encore validé donc limitation à 125 cm3. Expérience moto plus que limitée donc choix d'un engin facile. Goût prononcé pour le confort et le coté pratique. Envie modérée de me salir en cas de pluie. Le scooter s'imposait. Je me suis donc jeté dans la lecture des journaux spécialisés. Les visites sur certains sites m'ont également été utiles (merci à Moto Station entre autres).

 Le choix de la bête:

Le choix du modèle s'est finalement révélé plus simple que je ne le pensais. Il a résulté d'un mélange subtil et très personnel de critères tels que: performances, notoriété, capacité d'emport, équipement, protection du pilote, look et prix. La prise en compte de tous ces critères m'interdisait hélas le X9, trop cher pour moi, et me laissait le choix entre le Majesty, le Burgman, le Grand Dink et le X8. Après quelques essais,  c'est finalement ce dernier qui l'a emporté. Plus cher que certains,  c'est son look, sa capacité d'emport (géante), son antivol à clef codée, et sa facilité de prise en main qui m'ont finalement décidé.



 
< Précédent   Suivant >
Meteo
Qui est en ligne
Il y a actuellement 1 invité en ligne