Accueil arrow Technique R 1200 RT arrow Montage Autoradio sur R 1200 RT
drapeau Quebec

 

Un petit bonjour spécial à nos amis du Quebec, de plus en plus nombreux à visiter ce site. Merci à vous. 

 
Menu principal
Accueil
Equipement Scooter
Technique R 1200 RT
Technique R 1150 RT
Technique BB 650
Technique SW 400
Rando Pays Cathare 2010
Randonnées en 2 roues
Galeries photos
Rechercher
Autre menu
Livre d'or [Guest-Book]
Liens préférés
Ecouter la radio

Copyright vEsti24
aleatoire_004a.JPG

visites
powered_by.png, 1 kB
Montage Autoradio sur R 1200 RT Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Achetée d’occasion, ma 1200 RT ne disposait pas de l’autoradio proposé en option avec le Pack3.

Or, effectuant assez souvent de longs déplacements, j’avoue que, contrairement à certains puristes,  j’apprécie volontiers d’écouter la radio ou de la musique.

J’ai donc décidé d’installer moi-même un autoradio.

Précisons tout de suite que je suis un bricoleur « du dimanche » et que l’article qui va suivre n’a pas la prétention de proposer LA solution parfaite.

Après lecture des forums spécialisés je n’ai pas trouvé la solution idéale pour moi, c’est-à-dire qui me permettrait de répondre aux critères suivants :

  • Un autoradio au format « 1 DIN » pour loger dans le compartiment de rangement d’origine.
  • Un autoradio RDS pour le maintien de la station sélectionnée.
  • Une fonction CD non indispensable, mais au minimum une entrée USB.
  • Au minimum 4 sorties HP (2 AV et 2 AR) et une fonction Fader pour me permettre de ne pas sonoriser la rue (sortie HP avant au mini) tout en écoutant la radio dans mes écouteurs (Scala Rider) via la sortie HP AR.
  • Une télécommande filaire étanche, permettant le maximum de manipulations en roulant, sans être obligé de toucher à l’autoradio.

J’ai fini par chercher dans la gamme « Marine » des différents constructeurs et j’ai choisi le modèle Kenwood KMR-440 U accompagné de la télécommande KCA-RC107MR.

 

Cet autoradio étanche dispose d’un lecteur CD qui ne me sera pas utile, mais propose une entrée USB, une entrée AUX, 2 sorties HP AV, 2 sorties HP AR mais également 4 sorties pour un éventuel amplificateur audio.

Il dispose d’une fonction Bluetooth pour y connecter un téléphone qui ne me sera pas utile puisque cette fonction est assurée par mon GPS Garmin Zumo.

La télécommande étanche permet la quasi-totalité des réglages et dispose d’un écran LCD affichant les informations nécessaires (station, source sélectionnée, réglages en cours…).

Commandé sur Internet, cet ensemble a coûté 297 euros.Pour le compléter, j’ai acheté 2 haut-parleurs Pioneer TS-G1022i, vendus 20 euros en promo dans un magasin auto.

 

Ces haut-parleurs ne sont ni étanches ni carénés comme ceux proposés par BMW. Mais à ce prix-là, je pourrais les changer facilement si besoin était. 

Montage : Installation des haut-parleurs.

Pour la pose des haut-parleurs, j’ai fabriqué deux supports destinés à être vissés derrière le tableau de bord, à l’emplacement prévu pour les haut-parleurs d’origine.

 

 

 

Montage : Alimentation 12 V et raccordement des HP.

J’ai utilisé la ligne d’alimentation 12V que j’avais installée pour mon GPS, voir ICI.

Cette alimentation, prise sur le « 12V après contact », permet d’être certain de couper le poste à l’arrêt de la moto.

Pour alimenter la mémoire de l’autoradio, il a été nécessaire de tirer un câble « + 12V permanent »  directement depuis la batterie. Ce câble est fixé au cadre par l’intermédiaire de colliers Rilsan.

Afin de faciliter un démontage éventuel, j’ai choisi la solution de fixer  sur le cadre un faisceau avec les prises femelles au standard ISO (1 prise dédiée aux HP, l’autre à l’alimentation 12V).

L’arrière de ces prises a été étanchéifié au pistolet à colle (j’avais prévenu, je suis un bricoleur du dimanche).

Le faisceau de l’autoradio viendra donc se brancher sur ce faisceau.

 

La connexion HP AR a été reliée à un câble terminé par une prise Jack femelle destinée à relier par câble mon système d’oreillettes Scala Rider (câble fourni avec le système).

Cette prise Jack est placée en bas du garde-corps du réservoir.

Montage : Installation de l’antenne.

J’ai choisi une antenne de toit rigide pour voiture (19 euros) que j’ai installée au même emplacement que celle proposée par BMW.

 

J’ai coupé le câble d’antenne au plus court et  installé une nouvelle prise mâle (2 euros) qui vient prendre place auprès du faisceau d’alimentation. 

Montage : Installation de l’autoradio.

L’autoradio vient prendre place dans la boîte de rangement d’origine, située dans le carénage droit.

Pour déposer cette boîte, il faut démonter le carénage de réservoir droit ce qui impose de déposer l’entourage du tableau de bord, les carénages de flanc droit et gauche, le couvercle de la boîte de rangement et le garde-corps de réservoir.

Ces opérations qui peuvent sembler complexes sont cependant assez faciles si on dispose des schémas nécessaires et si on fait attention à ne pas perdre les vis.

Notez qu’il peut être plus facile de démonter la bulle pour déposer l’entourage du tableau de bord.

Attention à la sonde de température lors de la dépose du carénage de réservoir droit.

 

 

 

 

Attention à la sonde de température lors de la dépose du carénage de réservoir droit. Et bien penser à le remettre en place lors du remontage…

Une fois ces opérations effectuées, déposer le compartiment de rangement (trois vis repère 1) en le sortant par le haut.

Pour accéder à l’intérieur du compartiment, déposer son couvercle en enlevant les 4 vis (repère 2)Pour les motos non équipées de radio ou de pré équipement radio, ne pas tenir compte du câblage mentionné sur le schéma suivant.

 

Une fois le couvercle du compartiment déposé, j’ai fait passer, à travers le cache en caoutchouc en bas à gauche, un faisceau mâle-femelle destiné d’un côté être connecté à l’autoradio, de l’autre à se brancher sur le faisceau précédemment fixé au cadre (double prise male).

Un câble d’antenne court, mâle-femelle, est également mis en place à travers le cache en caoutchouc.

 

L’autoradio vient prendre place à l’intérieur du compartiment, fixé à celui-ci par deux pattes latérales et une patte inférieure.

La connexion pour la télécommande passe également à travers le cache en caoutchouc et sera connectée ultérieurement au câble de la télécommande (prise à moitié visible sur la photo suivante, en bas du compartiment).

 

Le poste installé dans le compartiment.

J’ai fabriqué un entourage peint en noir, inséré dans les glissières prévues, autour du poste. On distingue à droite la prise Jack verte reliée aux sorties audio Ampli AR afin de permettre ultérieurement la mise en place éventuelle d’un transmetteur Bluetooth permettant une liaison sans fil avec le Scala rider.

 

Après remontage, l’autoradio en place dans son compartiment.

 

Montage : Installation de la télécommande.

J’ai longtemps hésité sur l’emplacement de la télécommande.Je l’ai d’abord placé sur le garde-corps du réservoir en fabriquant un support en aluminium sur la base d’un élément d’étagères modulables (Leroy-Merlin !!):

 

Finalement j’ai choisi de l’installer au centre du guidon, en utilisant une patte en aluminium coupée et percée pour être fixée par l’intermédiaire des 2 vis inférieures de fixation du guidon.

 

 

 

Le câble de la télécommande passe par le puits de fourche pour rejoindre la prise femelle sortant sous le compartiment de l’autoradio.                    

 
< Précédent   Suivant >
Meteo
Qui est en ligne
Il y a actuellement 3 invités en ligne