Accueil arrow Rando Pays Cathare 2010
drapeau Quebec

 

Un petit bonjour spécial à nos amis du Quebec, de plus en plus nombreux à visiter ce site. Merci à vous. 

 
Menu principal
Accueil
Equipement Scooter
Technique R 1200 RT
Technique R 1150 RT
Technique BB 650
Technique SW 400
Rando Pays Cathare 2010
Randonnées en 2 roues
Galeries photos
Rechercher
Autre menu
Livre d'or [Guest-Book]
Liens préférés
Ecouter la radio

Copyright vEsti24
aleatoire_004.JPG

visites
powered_by.png, 1 kB
Balade à Auch, septembre 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 Profitant d’une superbe journée en cette mi-septembre, mon fidèle BB m'a entrainé de force vers une ville que je ne connaissais pas : Auch, capitale de Gascogne et Préfecture du Gers.

 

 

Est-ce dû au soleil qui baignait les murs de la cité ce jour là, à l'architecture et à l’histoire qui vous attendent à chaque détour des ruelles de la ville ou à la douceur de vivre qui semble régner ici, toujours est-il que j'ai décidé d'inscrire cette ville sur la liste des mes éventuels points de chute.

Joyaux de la cité médiévale dite « haute-ville », la basilique Sainte-Marie trône majestueusement au dessus du Gers qui s’écoule en contrebas. Sur les ruines de l’ancienne cathédrale romane, la construction a débuté en 1489 pour se terminer deux siècles plus tard. 

Juste à coté de la basilique, l’office du tourisme est installé dans une superbe maison à colombages.

La basilique a été construite en forme de croix. Elle mesure 102 mètres de long sur 35 mètres de large.

 

 

Magnifiquement conservé, le cœur est entièrement clôturé et superbement décoré. A l'intérieur, caché à la vue du profane, l’ensemble des 115 stalles de bois sculpté vaut le détour.

 

 

 

 

 

 

La ville est belle, que je vous engage à visiter en empruntant les pousterles, ces rues médiévales à forte pente, qui la sillonnent.

 

 

Depuis la basilique, un escalier baptisé « l’escalier monumental », permet de descendre vers la Basse-Ville. Au milieu de ses 370 marches une immense dalle d'acier relate, en latin, le récit biblique du déluge, en souvenir des dramatiques inondations de 1977.

 

A coté de la basilique la tour d’Armagnac domine l’escalier monumental.

 

 

Panorama vu depuis le haut de l'escalier monumental. Cliquez sur l'image pour voir le panorama dans sa définition d'origine (16 photos, 4 Mo). Les plus attentifs pourront observer les pyrénées à droite au fond.

 

 

 

En bas, le vieux pont enjambe le Gers.

 

La citée médiévale, vue depuis la rive droite du Gers.

 
< Précédent   Suivant >
Meteo
Qui est en ligne
Il y a actuellement 7 invités en ligne