Accueil
drapeau Quebec

 

Un petit bonjour spécial à nos amis du Quebec, de plus en plus nombreux à visiter ce site. Merci à vous. 

 
Menu principal
Accueil
Equipement Scooter
Technique R 1200 RT
Technique R 1150 RT
Technique BB 650
Technique SW 400
Rando Pays Cathare 2010
Randonnées en 2 roues
Galeries photos
Rechercher
Autre menu
Livre d'or [Guest-Book]
Liens préférés
Ecouter la radio

Copyright vEsti24
aleatoire_011.jpg

visites
powered_by.png, 1 kB
Mon avis après 9000 km en SW 400 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 J’utilise mon SW presque tous les jours pour aller au travail mais j’habite à moins de 10 km de mon lieu de travail. Pourtant, de août 2006 à février 2007, j’ai parcouru un peu plus de 9000 km ce qui peut sembler normal pour certains mais qui pour moi fait pas mal. L’organisation de la rando PACA puis la rando en elle-même expliquent en partie ce kilométrage, mais c’est surtout l’extraordinaire envie de rouler que me procure mon SW qui  est en cause. J’ai la chance d’habiter dans le Var ou le ciel bleu est fréquent, même s’il y gèle en hiver et qu’il arrive qu’il y pleuve (clin d’œil à Jef et Christ_X9). Le SW est tellement agréable à piloter qu’il ne se passe pas un week-end sans que j’aille me faire une petite balade, seul ou avec mon fils, juste pour le plaisir. Je ne regrette donc absolument pas mon choix.

Comme je l’ai déjà expliqué dans un de mes précédents articles, je ne me considère pas comme un «vrai motard » (voir  mon premier scoot ). Le sentiment que je vais donner ici est donc celui d’un scootériste plutôt cool et plus amateur de balade que de course de vitesse. Cette précaution étant prise, voici donc mes impressions, dans le désordre:

La puissance du SW 400 me semble largement suffisante (38 cv), la vitesse de pointe également (157 km/h GPS). En ville, après une petite appréhension en raison de son poids, j’ai été vite rassuré tant la souplesse de son moteur et sa maniabilité facilitent les manœuvres et la circulation entre les voitures. Les accélérations sont à mon goût plus que suffisantes et je sais que le SW a permis à quelques motards de ma connaissance de se faire une autre idée du scoot.

Sur la route, les dépassements sont facilités par la puissance disponible et la capacité d’accélération. Sur l’autoroute, même à 130 km/h réels, il reste une bonne marge de puissance et je n’ai jamais constaté d’essoufflement même dans les côtes. En ce qui concerne le comportement routier, est-ce dû à ma relative inexpérience ?, je n'ai pas constaté le louvoiement dont parlent certains. Au contraire je trouve le SW très sécurisant. Mais je rappelle que je conduis plutôt cool. La suspension arrière, réglable sur 5 positions, est un peu sèche en solo, mais aux dires du passager (encore mon fils) trés confortable en duo.

En duo, je n’ai jamais éprouvé de difficulté, même pour doubler, mais il faut dire que mon fils ne fait que 45 kilos. Puisqu’on parle de duo, mon fils préfère les cale-pieds du SW aux repose-pieds intégrés de mon X8 précédent qui ne lui permettaient pas de choisir une bonne position. Quant à moi, j’apprécie de ne plus avoir les traces de ses chaussures à l’arrière de mon pantalon.

Le confort est royal, la selle très confortable, les rangements nombreux et biens conçus. A l’usage, la boite à gants gauche, gigantesque et fermant à clef, est très pratique pour y loger un tas d’objet, tandis que la droite, plus petite, permet sans problème de loger le ticket d’autoroute, le portefeuille, les cigarettes et des lunettes par exemple. Le coffre est très grand. Un peu biscornu, il permet cependant de loger sans problème deux casques intégraux et d’autres menus objets. Doté d'un double système d'ancrage, Il se ferme et s'ouvre avec la clef de contact mais à la longue on regrette l'absence d'une ouverture électrique.

Au chapitre de l’équipement il faut ajouter l'appel de phare à l'index gauche, l’antivol par clef codée et le système de freinage combiné (CBS). Ce système qui permet en utilisant le frein gauche d’actionner les freins arrière et avant (70% - 30%) est très efficace et très sécurisant. Le tableau de bord est bien conçu. On dispose d'une horloge, d’un affichage numérique du kilométrage total et de deux partiels (Trip A et B). Le compte-tours est à gauche et le compteur kilométrique, très visible, placé est au centre. A noter que jusqu'à 80 Km/h, il est quasiment juste. A partir de cette vitesse on constate une différence d'environ 10 km/h entre l'affichage et le GPS. 130 réels pour 140 compteur). Pour terminer le chapitre équipement, je regrette que HONDA n’installe pas de warning sur ses scooters (voir ici mon installation) et que la bulle soit un peu courte pour moi qui mesure 1,85 m (j’ai installé une bulle haute GIVI). Enfin, il manque l’indicateur de température extérieure.

La consommation moyenne s'établit à ce jour à 4,6 litres, ce qui n'est finalement pas beaucoup plus que le X8 surtout si l'on considère la différence de puissance. En ce qui concerne la fiabilité je n'ai pas grand chose à dire sauf que je n'ai pas encore eu un pépin et qu'il démarre toujours au quart de tour. Pour l'entretien, (voir ICI) je n'ai pas beaucoup de recul puisque je n'ai fait que la révison des 1000 km et celle des 6000. Le pneu avant est presque neuf, l'arrière semble pouvoir atteindre sans problème les 12000, échéance de la prochaine révision. Les plaquettes sont encore en trés bon état.

La suite après 12000 km.

 
< Précédent   Suivant >
Meteo
Qui est en ligne